Rouge Délice

Mathilde était une jeune femme de 28 ans, célibataire depuis trop longtemps à son goût et surtout au goût de ses amis. Pour la Saint Valentin, elle avait accepté de participer à une soirée qu’ils avaient organisée en son honneur.
Le but de cette soirée : la caser absolument !

Ses copines avaient donc contacté tous les hommes seuls qu’elles connaissaient.
Le jeu était simple chacun des invités avait un pseudo et chaque homme devait écrire un poème en signant de son pseudo. Les jeunes femmes célibataires choisissaient un texte et devaient retrouver l’auteur parmi les invités.

Par hasard, Mathilde, Délice sucré, accrocha sur une phrase :
« L’amour cache son vrai visage. Rouge délice. »
Ce petit mot éveilla sa curiosité, elle était intriguée.
Ça changeait des poèmes dégoulinant de niaiseries, décrivant l’amour de long en large.
« Et surtout de travers », murmura-t-elle.
Enfin une personne simple.

Elle partit à sa recherche, mais bon dans cette cohue, il fallait le trouver.
Au bout de longues minutes, elle remarqua un homme, seul devant la fenêtre à admirer le ciel. Il tenait dans sa main un panier de fraises. 
Mathilde pris son courage à deux mains et demanda : 
« Rouge délice ? »
Il se retourna.
« Nathan ? »

Elle était stupéfaite. Nathan était son premier grand amour.
« Mathilde, comment vas-tu ?
— Bien ! Mais qu’est-ce que tu fais là ?
— Je cherche Délice sucré, dit-il en montrant son panier de fraises. Et toi ? 
— Je cherche Rouge délice.
— Je crois que nous nous sommes trouvés. »

Il lui fit un clin d’œil.
Ils passèrent ainsi le reste de la soirée tous les deux à discuter, tout en dégustant des fraises rouges et bien sucrées.


Finalement ce genre de soirée, ça a du bon !


My.
.
Pomme d'amour