La plume de My. La liberté de la folie

Échec et Mat

Je n'apprécie pas les gens en fonction de leur place sur l'échiquier du pouvoir et des ruses. Un Pion peut avoir plus de valeur qu'un Roi.
                                                                                            My.


Échec et mat


Une rencontre


L’image contient peut-être : une personne ou plus

J'ai rencontré la lune cette nuit.
Moi, qui ai toujours cru que c'était une femme.
Que nenni, je me suis bien trompée!
La lune est un homme ! Ô combien magnifique !
Il n'est pas beau mais dégage ce charme que seuls les êtres d'exceptions possèdent.
Malheureusement, nous ne vivons pas dans le même ciel. 
Jamais, je ne pourrai l'atteindre.


My.


Cœur d'Encre

encre

J’ai oublié d’écrire
J’ai oublié de me libérer
De tous ces sentiments
Fortes émotions
L’encre m’a manqué
Elle a ruisselé
Le long de mes joues
Jusqu’au creux de mon cou
J’ai oublié de dire à mon carnet
A quel point je t’ai aimé
A quel point tu me manques
Quand je nous imagine
Je ne vois que nos fous rires
Nos moments partagés
Notre timide intimité
Tu es dans mes pensées
Tu étais mon sourire
Mais je t’ai vu partir
Ô combien j’ai pleuré
Toute l’encre de mon cœur
Pour ce flirt déjà fané
Et, soudain j'ai compris
Qu’il fallait laisser mourir
Cette douce flamme
Qui a ravivée mon âme.

My. 


Qui ?

Je suis une funambule. J'avance doucement au-dessus des flammes. Ma corde est tendue entre l'ombre et la lumière. Je voudrais aller vers cette aura brillante mais l'obscurité m'attire tellement. J'ai envie de m'y plonger pour m'y perdre. J'avance, je recule, je ne sais quelle direction prendre. L'hésitation me fait perdre l'équilibre. J'ai peur de tomber dans le feu qui brûle sous mes pieds. Je suis terrorisée par ces flammes. Elles sont mes folies. 
Mon Dieu aidez-moi, je ne sais pas qui être!
                                                                                                        My.


funambule

Dame royale

dame de pique
Effectivement j’ai été sotte et naïve, mais vous ne m’y reprendrez plus !

J’ai compris votre danse obscure, le jeu cruel que vous menez avec vos valets piquant et sanguinolent. Maintenant, je vais moi aussi m’immiscer dans ce ballet et apprendre vos pas. Je battrais la mesure mais de temps à autre, au gré de mes envies, je rajouterais une note à la partition. Afin de vous voir trembler devant cette fausseté qui dissone votre si belle symphonie.

 La Dame à fleur verte que je suis, n’a que faire du roi des lances que vous êtes. Vous avez réveillé ce que j’ai voulu laisser endormi, apprenez une chose : Au jeu de la force subtile, je suis et serai meilleure que vous.


My.